Birds on a wire CMS

BIRDS ON A WIRE

Culturelle ,  Musique ,  Concert à Béziers

  • Au commencement était le chant. C’est avec ces mots d’une simplicité biblique que pourrait être contée la genèse de Birds On a Wire, le projet de Rosemary Standley et Dom La Nena. Le chant comme source et comme horizon, comme point d’ancrage et comme ligne de fuite, le chant dans ses plus grandes largeurs comme dans ses plus infimes replis… Tels pourraient être les termes fondateurs de ce duo expert en reprises tous azimuts (d’Henry Purcell à John Lennon, de Caetano Veloso à Tom Waits), né...
    Au commencement était le chant. C’est avec ces mots d’une simplicité biblique que pourrait être contée la genèse de Birds On a Wire, le projet de Rosemary Standley et Dom La Nena. Le chant comme source et comme horizon, comme point d’ancrage et comme ligne de fuite, le chant dans ses plus grandes largeurs comme dans ses plus infimes replis… Tels pourraient être les termes fondateurs de ce duo expert en reprises tous azimuts (d’Henry Purcell à John Lennon, de Caetano Veloso à Tom Waits), né en 2012 à l’initiative de Sonia Bester, alias Madamelune.

    Dans les innombrables concerts qu’elles ont pu donner depuis leurs débuts comme dans leur premier album, sorti en 2014, ce ne sont pas seulement leurs voix que Rosemary et Dom entrecroisent : c’est aussi le flux vibrant de leurs mémoires. Mémoires vives et vitales, que régénère et remodèle sans cesse ce plaisir du jeu, de l’invention et du partage qui les caractérise depuis leur rencontre. C’est comme si ces deux complices d’évasion réussissaient à chaque fois à ressaisir, pour elles comme pour leurs auditeurs, cette émotion native, ce sortilège premier, cette étincelle initiale qui, un jour de grâce, les a éveillées et mariées à vie à la musique. Et c’est pourquoi toutes les catégories d’auditeurs peuvent succomber à leur charme – les avertis comme les profanes, les érudits comme les dilettantes.

    En quelques mots :

    Cette toute nouvelle création scénique marque le grand retour sur scène de leur artisanat ludique et subtilement frondeur avec un programme largement refondu, prélude à un deuxième album sorti en début d’année 2020, dans lequel se côtoient des oeuvres de Pink Floyd, Nazaré Pereira et sa fameuse Marelle, Cat Stevens, Jacques Brel, George Harrison, Gino Paoli ou Bob Dylan. Dans Birds On a Wire, la métaphore des deux oiseaux sur un fil n’est pas seulement un emprunt à la célèbre chanson de Leonard Cohen, hymne à la fois solitaire et universel à cette humanité poétique qui, “à sa manière, tente d’être libre”. Elle est aussi chevillée à l’âme d’un projet où le décloisonnement des genres est bien
    mieux qu’un programme ou une profession de foi : il est d’abord l’héritage de deux vies mis en commun, transformé en art de jouer, de chanter et de respirer la musique.

    Dom La Nena : Violoncelle et voix
    Rosemary Standley : Voix
    Sonia Bester et Julie-Anne Roth : Collaboration artistique
    Anne Muller et Salma Bordes : Scénographie
    Anne Muller : Création lumière
    Anne Laurin : Création son
    Sébastien Vergnaud : Régie lumière
    Anne Laurin ou Jérémie Tison : Régie son
    Enora Le Roux ou Marie Boisteau : Régie générale

    Photographies : Jeremiah
    Soutiens :
    Production : La Familia en accord avec Madamelune
    Avec le soutien de la Scène Nationale de Bayonne Sud-Aquitain et du
    CENTQUATRE-PARIS.
    Avec le soutien de Bonlieu – Scène Nationale
    Avec le soutien de l’ADAMI, du CNM et du FCM
  • Langues parlées
    • Français
    • Anglais
Tarifs

Moyens de paiement

  • Cartes de paiement
  • Chèques bancaires et postaux
  • Espèces
  • Eurocard - Mastercard
  • Visa
  • Tarifs
  • Tarif plein
    19 €
  • Tarif réduit
    7 €
Horaires

Horaires

  • Le 26 novembre 2021 à 20:30