Type d'itinéraire : Routier
Distance : 40.2km
Durée (moyenne) : 04:00
Départ : MARAUSSAN
Boucle

Symbolique, me direz-vous ! Oui, histoire oblige, la découverte de cette destination commence par la cave coopérative historique de Maraussan, devant le fronton des Vignerons Libres !
Lieu emblématique de la destination avec le Canal du Midi qui joua un grand rôle dans le transport des vins et le développement des vignobles (confère les vins de Riquet).

Votre itinéraire

MARAUSSAN

Symbolique, me direz-vous ! Oui, histoire oblige, la découverte de cette destination commence par la cave coopérative historique de Maraussan, devant le fronton des Vignerons Libres !
Lieu emblématique de la destination avec le Canal du Midi qui joua un grand rôle dans le transport des vins et le développement des vignobles (confère les vins de Riquet).
1

Étape 1

Nous sommes en 1901 ! Les travaux débutent. Ils s'achèveront en 1905. Jean Jaurès lors de sa visite est emballé par le mouvement coopératif, il achètera même une part de la société coopérative. Si Maraussan est la première cave dans l'histoire des "coopés", très vite, on comptera dans tout l'Hérault : "Un village, une coopé". Au début du XXe siècle, les prix s'effondrent en raison d'une surproduction. Pour vendre directement leurs vins naturels, les Vignerons Libres créent une coopérative. C'est le succès, l'entreprise assure dès 1905 la vinification et devient ainsi une coopérative de production. L'arrivée du chemin de fer leur permet de conquérir le marché parisien, ils achèteront des wagons-foudres en partance de la gare de Maraussan, aujourd'hui disparue. L'aventure continue de nos jours, les vignerons coopérateurs toujours aussi inventifs et novateurs sont les dignes héritiers de leurs ancêtres.
2

Étape 2

La cave coopérative des Vignerons du Pays d’Enserune, 3 caveaux de vente en une, celle du comptoir des vignerons d’Ensérune ! Cave coopérative qui représente un regroupement de vignerons des communes de Cazouls-les-Béziers, Maraussan, Maureihan, Nissan-lez-Enserune, Montady, Capestang, Puisserguier, Cazedarnes et Lespignan. Un arrêt s’impose, portraits de vignerons d’hier et d’aujourd’hui soulignent que l’organisation des caves coopératives c’est d’abord une "affaire de partages humains". Les valeurs sont portées par tous, dont les plus importantes : l’équité / solidarité. Traduire par « Un homme, une voix, le même pouvoir pour tous quelle que soit la taille des propriétés ». Derrière le comptoir, symboliquement une grande photo issue des archives de la cave coopérative de Maraussan, symbole du mouvement coopératif avec en son fronton « tous pour chacun, chacun pour tous » … Récit d’hier, oui , mais en ce lieu, on comprend que l’aventure de la coopération est toujours vivante. La preuve en est ! « L’oenotourisme » se réinvente, avec l’intervention de l’association Montpellieraine LIneUp, la cave devient un site d’oenotourisme « Street art ». Comme quoi, on peut être la plus ancienne cave coopérative viticole de France, fondée en 1901, et choisir la plus contemporaine des expressions visuelles, le street art ! A vous d’admirer les fresques sur 5 grosses cuves en béton ! Le résultat va du figuratif à l’abstrait. Les artistes, Noon, Arkane, Polar, Adec, Asto, ont travaillé sur site. L’univers du vin et le monde artistique, ont fait alliance pour notre plus grand plaisir ! En route pour rencontrer la civilisation des oppida, le site d’Ensérune est un oppidum (village de hauteur, gaulois, fortifié) parmi les plus importants du Midi Méditerranéen. Les fouilles, réalisées de 1915 à 1967, ont mis au jour les vestiges de différents habitats, allant du VIème siècle avant J.C. au Ier siècle de notre ère, d’une agglomération gauloise majeure entre Agde et Béziers. L’essentiel du matériel est présenté dans le musée : une impressionnante exposition de vases grecs et d’amphores (réouverture du musée fin 2021/début 2022). Perché sur un éperon rocheux longeant une route commerciale, le village gaulois d'Ensérune jouissait d'une position stratégique idéale. En contrebas passait la Via Domitia ou Voie Domitienne, reliant l’Italie à l’Espagne. La Vue à 360° est exceptionnelle, unique, sur la plaine languedocienne jusqu'au littoral, entre Cévennes et Pyrénées, en passant par le Minervois.. On ne rate pas non, plus la vue sur l’étang asséché de Montady. Magnifique ! Ce retour de 2400 ans en arrière est captivant, instructif. Avant d’y accéder, prenez le temps de traverser à pied le Tunnel du Malpas, unique tunnel sur le Canal du Midi et premier tunnel ouvert pour la navigation au monde. Info à l’Office de tourisme.
3

Étape 3

Visitez la cave du château avant de longer à pied le canal du Midi jusqu’au pont en dos d’âne du XVIIIème siècle. Dans le village, on s’arrête pour voir l’église St Sylvestre qui abrite des vestiges wisigothiques. L'étang asséché de Montady : Admirons la curiosité de cet ancien étang asséché au Moyen Âge (entre 1250 et 1270). La division rayonnante des parcelles et des cultures forme d’immenses figures géométriques en forme de « soleil ». Classé “site pittoresque”, il est l’un des paysages les plus impressionnants de France. Explication ! Grâce à des canaux de drainage, l'eau est conduite vers un collecteur central, ce qui explique la disposition en étoile des champs et des vignes. Ce système de canaux remonte au XIIIème siècle, âge d’or de l’assèchement des étangs dans tout le royaume de France. On cherchait à faire gagner les terres sur les marais, tout simplement pour nourrir une population de plus en plus nombreuse, mais aussi pour lutter contre les maladies infectieuses. L'eau est ensuite évacuée par un fossé à contre pente, puis par une galerie sous terraine, vers l'étang de Capestang.
4

Étape 4

Le village vigneron ! Fondé au 1er siècle par les Romains, situé dans une zone très anciennement habitée : nombreux vestiges de sarcophages, pierre levée sur le plateau de Fontcaude, ainsi que plusieurs villas gallo-romaines. À voir ! Le musée des Emile vignerons : ce petit musée, installé dans le domaine de la famille Castan porte le nom des deux aïeux du domaine. Sans prétention, mais très intéressant, il est créé par la famille, qui exprime ici sa passion pour l’histoire de la vigne et du vin, du XIXème s, aux années cinquante), au travers des collections d’outils, techniques, reconstitution des intérieurs vignerons et de leur vie quotidienne.

Avis client