En cette nouvelle année, nous innovons en terme de dispositif de découverte du territoire : puisque la situation sanitaire ne nous permet pas encore d'organiser de balade contée ambassadeur, nous vous proposons cet article sur la thématique des Châteaux anciens de Béziers, en s'appuyant sur l'ouvrage de Frédéric Mazeran et Jacques Nougaret "Châteaux anciens, tours & métairies nobles" qui vient de paraître aux éditions "le Chameau Malin".

Cet ouvrage présente les constructions les plus proches de Béziers, dans ce qu'on appelait le diocèse de Béziers (dans un rayon d'une quinzaine de km). Il a été conçu pour permettre au plus grand nombre une meilleure connaissance du patrimoine historique et architectural de notre territoire, à travers des photographies, plans originaux et autres reconstitutions de sites.

Au total, ce ne sont pas moins de 40 lieux qui sont récensés et que l'on vous propose de (re)découvrir avec notamment certains hauts-lieux du biterrois comme le Château de Vaysseries (qui abrite aujourd'hui Béziers Plage), le Domaine de Ribaute, le Château de Raissac, l'Hort del Gal, le Château de la Dullague ou encore ceux de Perdiguier (labellisé Vignobles & Découvertes) ou de Bachellery.

Grâce à la bienveillance des propriétaires de ces châteaux ou domaines, certaines archives inédites ont pu être publiées dans cet ouvrage ce qui permet de découvrir certains lieux sompteux, d'autres plus modestes mais avec une histoire fort riche qui vaut la peine de s'y attarder. 

Au cours des siècles, le besoin de protection, de refuge et de sécurité des populations a perduré. Les châteaux ont conservé leur rôle militaire pendant des siècles : ils ont été constamment adaptés, remaniés, modifiés, en raison des besoins des châtelains et de l'évolution de l'art de la guerre, en particulier l'introduction de l'artillerie.

Après la prise de Montpellier en 1622 qui marque la fin des Guerres de Religion et assure définitivement la paix en Languedoc, Louis XIII ordonna le démantèlement des châteaux et la démolition des ouvrages à destination militaire. C'est à cette époque que la plupart des châteaux biterrois ont été démantelés et mis hors d'état de servir à des actes militaires.

Fort heureusement très peu d'entre eux ont été totalement détruis ce qui nous permet aujourd'hui de les redécouvrir !

A partir du XVIIème siècle, les châteaux sont devenus pour la plupart des habitations de prestige, voire d'agrément, les familles des anciens châtelains ou les nouveaux propriétaires préférant résider en ville.