Bientôt !

Béziers

Depuis son départ pour Paris, la péniche Séraphine navigue, tranquillement ! A son bord plus de 600 bouteilles de vins des « Côteaux de Béziers ».

C’était Samedi 16 avril -il y a plus de deux semaines déjà, comme le temps passe…-, Séraphine larguait les amarres du Quai Port-Neuf.
On a fêté ça dans une ambiance conviviale et musicale, un verre de vin à la main, comme il se doit.

Parce qu’il faut bien reconnaître que ce genre d’événement n’a pas eu lieu au Port-Neuf depuis… plus de 30 ans, depuis que le Canal du Midi en fait, a été contraint de renoncer à sa vocation de transport commercial, pour se dédier uniquement au tourisme.

Chargée de 600 bouteilles de vin de l’appellation IGP « Coteaux de Béziers », Séraphine a depuis lors remonté  tout le Canal du Midi , le canal du Rhône à Sète puis s’est lancée sur le Rhône.

Samedi 27 avril, elle a franchi le célébrissime pont d’Avignon (où elle a croisé la route d’un Canadair venu remplir ses soutes !) et continue sa route vers le nord… et Paris. Depuis lors, la péniche a chargé à son bord d’autres denrées, en Agde, à Bollène…

Lundi 2 mai, après avoir chargé à son bord 20 palettes de vin à Bollène, la Séraphine a parcouru un long chemin vers Condrieu (célèbre pour ses vins blancs !) où elle a été trématée par un bateau de 110m.
Elle devrait arriver à Lyon le 6 ou le 7 mai.

Lundi 16 mai, après avoir fait escale à Roanne, Séraphine à pris la direction de Nevers. Une ville d’art et d’histoire, en bord de Loire.

Prochain chargement de bière prévu le 23 mai près de Montargis, la « Venise du Gâtinais ».

Après 7 semaines de navigation la péniche Séraphine est arrivée en région parisienne !

Sa cargaison de vins des Côteaux de Béziers peut enfin être déchargée. Nos vins biterrois vont être répartis dans plusieurs points de vente de la capitale (dont nous vous donnerons la liste prochainement).

Ce n’est donc pas vraiment la fin de l’aventure, maintenant les Côteaux de Béziers vont se retrouver sur les tables parisiennes, pour notre plus grande joie !

Une façon originale de faire découvrir notre savoir-faire et notre patrimoine.

Ainsi la ville de Béziers, l’Office de Tourisme, les Côteaux de Béziers et l’association les Canaliens, associés dans l’aventure, continuent de renouer avec l’histoire, pour faire découvrir nos vins au public parisien. Pour démontrer aussi que le transport fluvial sur le Canal du Midi (entre autres) a plus que jamais un rôle à jouer, dans ce pays qui dispose du plus long réseau fluvial navigable d’Europe !