Suivant

Précédent

3

Le vicomte de Béziers, Raimon-Roger Trencavel a donné en 1199 ce "podium" à Étienne de Servian pour y édifier un fort, construit sur une nécropole carolingienne et détruite lors de la construction de la Tour et de ses fossés. Le fort n'a fonctionné que jusqu'en 1250. Visible a des kilomètres à la ronde, sentinelle permettant une large surveillance, le monument est resté longtemps délaissé. Les murs des bâtiments médiévaux ont servi de carrière de pierres pour les constructions environnantes plus récentes. Réaménagé, restauré par la commune, le site de la Tour bénéficie aujourd'hui du label "Tourisme & Handicap"

Accessibilité

  • Handicap auditif
  • Handicap mental
  • Handicap moteur
  • Handicap visuel

Handicap auditif

Documentation avec textes et images Lieu calme

Handicap moteur

Parking à proximité adapté Cheminement en dur avec un pourcentage de pente de 5 % Possibilité de parcourir l'ensemble du site

Handicap visuel

Panneaux contrastés

Handicap mental

Documentation avec textes et images Lieu sécurisé

Avis client